Les pratiques myCharlotte

Un programme équilibré

Les recommandations prônent l’Activité Physique comme moyen pour gérer ses effets secondaires.

Que faire face aux freins que l’on peut ressentir dans la pratique ?

  • Je n’ai jamais fait de sport
  • Je suis trop fatiguée
  • Je n’ai pas le temps

myCharlotte prend en compte l’esprit: se sentir bien dans ses baskets donne la force de les chausser.

Avoir le moral pour bien vivre: on peut s’y exercer !

Réveil en douceur, coucher tranquille

Les « Rituels » allient mouvements doux et respiration: donner envie de se lever le matin, et aider à se détendre le soir.

Adoucir les moments de transition entre la veille et le sommeil, parfois sources d’angoisses.

Étirez le dos le matin, dérouillez les articulations et commencez la journée avec une impression de fraîcheur revigorante.

Laissez-vous glisser agréablement dans le sommeil le soir, apaisée.

Rituels du matin

Délier les membres en douceur et commencer la journée avec énergie.

Respiration profonde

Quelques secondes pour sentir l’effet que procure la respiration…quand on lui prête attention.

Mon bien-être, pas que ça à faire !

S’occuper de soi quand les traitements prennent une place considérable et perturbent le cours de la vie, est un défi de taille.

Et pourtant…

Prendre consciemment un moment de pause permet de repartir de manière plus efficace. 

Vous manquez d’énergie: c’est un fait. Vous morfondre ou le vivre de manière apaisée, c’est un choix.

Plus vous serez détendue, plus vous serez présente à vous-même et aux autres. Cela vous aidera à penser à autre chose qu’à votre cancer.

Méditation ? truc de gourous!

Vous n’avez peut-être jamais médité alors pourquoi commencer quand on est en traitement?
 
Parce que l’on a beaucoup, mais vraiment beaucoup de choses dans la tête, c’est même parfois un vacarme assourdissant qui nous épuise!
 
La méditation permet à votre esprit de faire une pause. Petit à petit le calme se fait dans votre esprit. Quel repos. 
 
Alors fermez les yeux et laissez-vous guider.

Méditation

On ferme les yeux et on s’aperçoit du raffut qui règne dans notre tête,. Combien il est alors reposant et tranquillisant de voir, vraiment voir les pensée se calmer progressivement.

Activité physique

Mobilisez votre corps en douceur ou de manière plus tonique, c’est vous qui choisissez le niveau! 

Activité physique!

Bougez pendant et après vos traitements, régulièrement!

C’est le seul moyen de faire passer bien des effets secondaires dont cette satanée fatigue chimiothérapique.


Entre un programme de renforcement complet ou des mouvements spécifiquement pensés pour la période de la reconstruction, vous trouverez une activité adaptée à vos capacités du moment!

Fermer le menu